IV. Les sectes les plus connues (suite 2)

Publié le par Impact-sectes

c) L'ordre du temple solaire

ordre du temple solaire


L’Ordre du Temple Solaire (OTS) était une secte installée principalement en France, en Suisse et au Canada. Le but de la secte était d’établir « des notions claires concernant l’autorité », d’affirmer la supériorité du spirituel sur le temporel et d’unifier les chrétiens et l’Islam. Expulsé de l’Ordre Rénové du Temple en 1984, Luc Jouret crée l’Ordre Tradition Solaire, renommé plus tard Ordre du Temple Solaire. L’OTS a son siège en Suisse. Jouret avait des explications sur tout et toutes autres théories venant d’ailleurs était repoussées et interdites. « Hormis l’enseignement donné (…) aucun autre enseignement, doctrine, philosophie, théorie ou concept à caractère spirituel, initiatique, ésotérique ou métaphysique, ne peut être propagé, dispensé ou introduit par quiconque à l’intérieur de l’OTS ».

 

Ce groupe a été impliqué dans plusieurs affaires de suicides collectifs dans divers pays. Le 30 septembre 1994, cinq membres décèdent dans un incendie à Morin Heights, au Québec. Le 5 octobre 1994, quarante-huit personnes décèdent par balle et brûlés en Suisse, dont Luc Jouret. En décembre 1995, seize personnes sont brûlées en France. En mars 1997, cinq autres membres meurent dans un incendie à Saint Casimir, au Québec.

 

Malgré le verdict de juin 2001, retenant l’hypothèse de suicides collectifs, l’affaire demeure confuse. Les familles des victimes demandent d’étudier la possibilité d’assassinats : présence de phosphore, sacs en plastique sur la tête de certaines victimes et d’autres droguées.

 

Certains croient que les services secrets y sont mêlés, d’autres pensent que le monde de la politique et de la mafia y serait impliqué. Le seul prévenu, le chef d’orchestre Michel Tabachnik, est finalement relaxé. Tabachnik célébrait des rituels dans la secte. Il avoue que les membres étaient manipulés par certains mensonges. Le pharmacien qui fournissait les médicaments ayant servi à certains massacres était membre de l’OTS et a fait l’objet d’un non-lieu.


 

Commenter cet article

Ran 20/01/2011


Bon. Je ne vais pas discuter ni prendre la défence des sectes mais par simple honnêté intellectuelle j'attirerai votre attention sur certains faits pour le moins interpellants.

Toute cette phobie anti-sectes a commencé avec les événements du « suicide collectif » de Jonestown à la fin des années 70. (Voir http://www.sectes-infos.net/Jones.htm.)
Plusieurs incidents soigneusement orchestrés, dont le dernier particulièrement, puisqu'il touchait la France et la Belgique de très près (l'affaire des « suicides » du Temple Solaire), ont permis,
grâce aux média contrôlés, à la population de « prendre conscience » du problème des sectes et ont amené les autorités à prendre des mesures répressives contre ces mouvements « dangereux ».
Pourquoi a-t-il fallu tout ce temps – 20 ans de mise en scène pour arriver à nous faire croire que les sectes sont dangereuses et que le gouvernement prenne des mesures répressives?
C'est simple: le gouvernement a bien d'autres problèmes à régler, autrement plus sérieux que les « sectes », et ceux-ci ne font qu'empirer. Pourtant, il a du plier à certains lobbies obscures qui
eux ont tout intérêt à faire disparaître ces réfractaires (ces membres de « sectes », qui ne pensent pas comme tout le monde).

Puisque le sujet semble vous intéresser, pouquoi ne jetteriez vous pas un coup d'oeil sur ce lien http://www.dailymotion.com/video/k1Ol0wErvsqjYC6NNE?


Godefroi 11/02/2011


A la fin de l’année 1995, on a assisté en France à l’évènement dramatique du massacre de 16 membres de l’Ordre du Temple Solaire ( OTS), drame qui a justifié une série de mesures discriminatoires
prises à l’encontre des mouvements minoritaires qu’ils soient spirituels ou thérapeutiques.

Plusieurs articles publiés dans la presse ont fait état d’éléments nouveaux très troublants dans l’affaire de l’Ordre du Temple Solaire. Parmi ces éléments, figure le volumineux rapport de Gilbert
Lavoue, l’expert en incendies commis par Alain Vuarnet et deux autres parents de victimes. Cet expert a constaté sur le site du drame une concentration en phosphore difficilement explicable
autrement que par l’utilisation d’un …lance-flammes pour carboniser les corps. Il a aussi constaté que l’état de carbonisation de certains ossements ne pouvait s’expliquer par la thèse officielle
de l’incendie allumé par un des membres juste avant son suicide.

Un autre élément troublant est la note de quelques pages que les Renseignements généraux ont fait parvenir au juge d’instruction et qui a été transmise aux magistrats au cours des débats, pour
discréditer les familles des victimes qui invalidaient la thèse officielle. Pourquoi cette pression sur des magistrats ?

Enfin, on ne peut qu’être troublé par les déclarations de l’expert judiciaire Jean-Marie Abgrall qui affirme à qui veut l’entendre qu’il y a dans cette affaire « une chape de plomb » et qu’il
s’agit d’un « secret d’Etat ».

Or, il faut se rappeler que la thèse officielle du suicide collectif a servi de justification à une campagne extrêmement virulente qui a eu deux conséquences funestes :

- la publication, dans un rapport parlementaire, d’une liste noire de 172 mouvements religieux et spirituels mis à l’index, avec toute la cohorte des discriminations qui ont suivi pour leurs
membres.
- le vote d’une loi d’exception rendant très aisée la dissolution d’associations spirituelles et religieuses, loi qui a été condamnée par les représentants des grandes religions et les associations
internationales de défense des droits de l’homme.

Voilà comment l'information est manipulée...


Gustav 01/03/2011


En effet, il y a beaucoup de faits troublants dans ces soi-disant suicides de membres de l'Ordre du Temple Solaire. Cette histoire est tellement pleine d'incohérences qu'il faut vraiment ne pas
vouloir regarder pour ne pas voir qu'on se fiche de nous. Le pire ce sont ses institutions gouvernementales comme la MIVILUDES ou l'observatoire belge des sectes qui construisent toute leur
théories anti-sectes sur ces mensonges.


Pipo 08/03/2013

Il existe une secte dont on parle très peu, qui est pourtant de loin majoritaire: la secte des imbéciles. Ils rejettent tout en bloc sans savoir quoi que ce soit sur le sujet mais pourtant
acceptent les pires inepties dans la mesure où celles-ci se font l'écho de leurs propres tournures d'esprit. Les supporters de ces associations dites anti-sectes ne prouvent rien si ce n'est leur
mauvaise foi. Les associations anti-sectes recueillent systématiquement des témoignages négatifs et les présentent comme une généralité ce qui donne une vue complètement biaisée d’un mouvement que
le grand public ne connaît qu’à peine, voire pas du tout. Ces témoignages négatifs ne prouvent rien. On peut facilement recueillir des avis de personnes mécontentes d’avoir investi des années de
leur vie en temps et en argent à des causes auxquelles elles croyaient hier mais ne croient plus aujourd’hui et ceci dans n’importe quel mouvement religieux, politique ou sportif dans l’unique but
de discréditer le groupe en question. Le phénomène des apostats n'est pas nouveau. Voyez ce qui en est dit http://www.sectes-infos.net/Audimat_1.htm

Luc 01/08/2013

Parlons en de l'Ordre du Temple Solaire. Nous ne saurons d'ailleurs jamais l'entière vérité sur ce qui s'est réellement passé. Après deux décades de réflexion, certains ont compris que ce qui est
arrivé à ce moment là dépassait la vision de groupes sectaires et qu'il fallait plutôt diriger son regard du côté des hautes sphères des services secrets dans le cadre de manipulations politiques
sulfureuses.
Pourtant, c'est cet incident qui a déclanché tout ce mouvement de phobie sur les sectes. Tu parles de manipulations...