II. Hiérarchie et fonctionnement (suite 2)

Publié le par Impact-sectes


Photo 023-copie-1

Le dico des sectes


 

b) Les adeptes : l'embrigadement des novices

 

On enseigne aux novices qu'il y a une Vérité unique : celle que détient le gourou. Cette Vérité sera communiquée aux adeptes pourvu qu'ils respectent la doctrine, mais aussi souvent en fonction du grade qu'ils auront atteint dans la hiérarchie de la secte. Laisser critiquer cette Vérité, la laisser remettre en question, c'est pour le maître risquer de voir s'effondrer la source de son pouvoir personnel et de ses revenus. Aussi, il n'est pas rare qu'un journaliste ayant enquêté sur une secte ou qu'un membre d'une association anti-secte se voie menacé de représailles parfois graves.

 

Un nouvel adepte est pour la secte une source potentielle de pouvoir supplémentaire. Le pouvoir augmente parce que l'on est plus nombreux, et donc plus actif, mais aussi plus riche. Une fois que vous êtes bien impliqué dans la secte, on vous dira que celle-ci à besoin d'aide financière. Des individus vont même jusqu'à se ruiner, entraînant parfois leur famille.

 

Il ne faut pas non plus négliger que l'adepte représente une force de travail bon marché, et que le fruit de ce travail (vente de produits, de livres) atterrit directement dans les poches du gourou. Certaines sectes (Scientologie) sont impliquées dans des grandes entreprises, dans des marchés boursiers ou immobiliers, dans la vie politique et sociale, ce qui explique que la force financière leur soit indispensable.


 

Source : http://farennes.free.fr/brochure5b.html


Commenter cet article

arti 03/12/2013 14:53

Méfiez vous des vérités prédigérées, quelqu'en soit la source. Ce qui est vrai pour toi est ce qui est vrai.
Bien sûr, cela risque de déranger les "zautoritées" qui croient mieux savoir que le commun des quidams. Pourtant, quand les gens acceptent sans discernement des "vérités" prédigérées parce qu'elles
proviennent d'autorités", qu'elles soient religieuses, politiques, scientifiques, ils se plantent. Regardez où va le monde entre les mains d'"autorités".
Ne serait-il pas plus rationnel de penser par soi-même et de mener sa vie sur une base de compréhension?
http://www.neoprofs.org/t50805-peut-on-penser-par-soi-meme

Remo 17/10/2013 11:42

Vous ne trouverez pas la Vérité dans aucune des doctrines professées par les grandes religions les mouvements philosophiques, la science. Vous y trouverez certainement des vérités. Mais la Vérité
est une affaire personnelles. Ce qui est vrai est ce qui est vrai pour vous. D'où la sagesse de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme qui fut signée en 1948 par l'ensemble des pays de
l'ONU. http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/DUDH.pdf qui défend la liberté de pensée et de croyance, n'en déplaise aux bigots de tous bords.

Luc 01/08/2013 11:31

Je crois bien que ces mouvements qui luttent contres les sectes parce qu'elles croient ou prétendent avoir la VERITE, ne font pas mieux qu'elles. Aux contraire. Ils essaient d'imposer LEUR vérité à
tous.

Pourtant, chacun a le droit de vivre avec sa propre conscience et s'en réferer seulement à son propre jugement, ses idées et sa perception personelle des choses, de façon à évoluer de manière
personnelle. Après tout, ce qui est vrai est ce que vous avez vous-même observé. Il n'existe pas de prêt-à-porter dans le domaine des croyances.

Vera 28/03/2012 21:30

Il est intéressant de signaler que la majorité des « anti-sectes » se recrute dans un milieu de laïcs résolus, parfois athées et orientés à gauche. Ceci est paradoxal car, agissant ainsi, ils vont
à l’encontre même de la notion même de laïcité, qui suppose la neutralité totale en matière religieuse. C’est là un des aspects troubles de la politique anti-sectes. Non seulement elle déconseille
les contacts, mais elle procède par amalgame de type stalinien, unissant artificiellement des mouvements religieux à d’autres qui ne le sont nullement et qui n’ont aucun rapport avec ceux- là.

Lucius 15/12/2011 12:07

Les croyances il en existe de multiples formes. De quel droit quelqu'un peut-il décider si une croyance est meilleure qu'une autre? C'est une question d'opinion.
Qu'est ce que l'intolérance si ce n'est de ne pas accepter qu’un autre puisse avoir une opinion différente de la sienne? C’est pourtant là tout le travail des militants anti-n'importe quoi:
dénoncer tout groupe ou toute association dont les idées, les croyances ou les pratiques sont différents du "politiquement correct". Et lorsque cela est organisé en structures institutionnelles,
comme ce fut le cas avec la commissions d'enquête sur les sectes, le groupe parlementaire de travail sur les sectes, et comme c'est toujours le cas avec l'observatoire sur les sectes et autres
entités plus obscures (police, Sûreté etc) travaillant sur le sujet, je crains fort que la liberté de pensée ait pris un coup dans l'aile.