I. Qu'est-ce qu'une secte ? (suite)

Publié le par Impact-sectes

c) La dangerosité d'une secte

 


Elle s'évalue grâce à plusieurs critères définis par les parlementaires français :

 

- La destabilisation mentale et les exigences financières


- La rupture sociale, les attientes physiques et l'embrigadement des enfants


- Les nombreux problèmes avec la justice

 

- La fraude fiscale

- Les tentatives de prises des pouvoirs publics


d) La différence entre une secte et une religion

L'adhésion a une secte est volontaire et doit se « mériter », tandis que l'Église n'impose ni examens ni qualifications pour y entrer. L'appartenance a une secte demande de faire ses preuves. La secte se conçoit elle-même comme un groupe d'élus et insiste sur l'égalité entre ses membres tout en respectant une forte hiérarchisation.

Commenter cet article

Anne 16/03/2017 02:21

Bonjour à tous,

Le Centre Misionnaire de Carhaix (CMEB) dirigé par Yvon Charles comporte de multiples dérives sectaires avérées.

Consultez également le blog :http://centremissionnairecarhaixderivessectaires.over-blog.com

et partagez vos témoignages

Bonne journée a tous

rovali 27/02/2014 13:40

Pour les sectes il en va comme pour les grandes religions. Il y a des extrémistes, et des profiteurs qui abusent de la crédulité des autres. Ce sont eux qui causent les problèmes. Mais il n'en
existe certainement pas plus que dans n'importe quel autre domaine d'activités humaines et ceux qui existent peuvent très bien être règlés au moyen des lois en vigueur sans avoir besoin de
réinventer l'eau chaude.

Malheureusement, les gens bornés de mouvance anti-sectes ne peuvent pas concevoir des concepts tels que liberté de pensée et croyance ou simplement libre choix. Pour eux, tous ceux qui ne pensent
pas comme eux sont faibles et ont besoin d'être protégés. Alors bien entendu il n'y a pas de dialogue possible en dépit des millions que le gouvernement injecte dans ces entités et le problème ne
se résout pas. (http://assr.revues.org/24034)

Remo 17/10/2013 11:29

Les bigots anti-sectes voient des sectes partout. Malgré des statistiques souvent délirantes quant à leurs exactitudes, il semble que là, ils marque un point: en effet, les sectes sont partout.
Mais qui y a-t-il d'étonnant à cela puisque leurs membres proviennent de tous les niveaux de la société?
Pourtant, le problème n'est pas là. C'est un problème de vision. Certains voient les sectes comme un symptome de malaise dans la société.
D'autres comme une manifestation du droit de la liberté de pensée et de croyance, droit qui, je le rappelle, est reconnu par la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme qui fut signée en 1948
par l'ensemble des pays de l'ONU. http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/DUDH.pdf

Polux 23/05/2013 13:26

¨Le meilleur moyen de maintenir le status quo est de dénigrer tout ce qui pourrait le menacer".

Vous êtes vous demandé ce que menacent donc les nouveaux mouvements philosophiques ou spirituels?

Peut-être que ce témoignage apportera quelques éclaircies sur ce qui se cache derrière la chasse aux sectes. http://www.dailymotion.com/video/k1Ol0wErvsqjYC6NNE

Romeo 28/02/2013 18:47

On parle beaucoup de de dérives sectaires sur ce forum mais très peu des dérives de la principale entité qui dénonce ces soit-disant dérives à travers ses rapports alarmants sur ces soi-disantes
sectes dangereuses dont beaucoups sont parfaitement acceptées dans d'autres pays.
On se souvient de Bugarach, le village de la fin du Monde: beaucoup d'agitation de la part de la Miviludes, alors que pendant 6 mois il y avait plus de journalistes que d'illuminés sur place. La
Miviludes avait largement contribué à amplifier le risques de suicide collectif, dans le but inavoué de vendre le livre que son Président d'alors venait d'écrire.