I. Qu'est-ce qu'une secte ?

Publié le par Impact-sectes

a) Tentative de définition


Le mot secte vient du latin « secare » qui veut dire couper et « sequi » qui veut dire suivre. Dans l'usage le plus fréquent, le mot secte indique la déviance (qui s'écarte des normes sociales) : l'adhésion à une secte est perçue comme un signe de troubles psychologiques et émotionnels.


La secte est un groupe ou une organisation de personnes partageant une même doctrine, une même façon de penser, et ne répondant qu'aux ordres de leur chef, plus communément appelé « gourou ». Les sectes sont également qualifiées de nouveaux mouvements religieux. Mais est-ce une manifestation dangereuse ou une simple activité humaine ?


Un groupe peut être qualifié de secte pour diverses raisons. Il faut tout d'abord s'occuper de ses croyances et de ses idées mais aussi de ses agissements qui portent souvent atteinte à la liberté de la personne humaine et aux Droits de l'Homme.

 


 

b) Comment reconnaître une secte ?

 

Pour reconnaître une secte, il faut se baser sur la nocivité et sur trois caractéristiques :


- La manipulation mentale : l'adepte subit un « bourrage de crâne » et un « lavage de cerveau » permanent au cours de nombreuses réunions de la secte, des stages, qui lui font perdre progressivement son bon sens en ce qui concerne les pratiques de la secte. Par des actes au départ inoffensifs, mais qui deviennent de plus en plus monopolisants, l'adepte perd son propre jugement et devient dépendant et soumis au gourou. Séduit par l'influence du leader et son message, il devient un suiveur, prêt à faire tout ce qui lui est demandé.


- La destruction de l'individu : la personne peut se détruire physiquement (exemple : les suicides collectifs) mais surtout psychologiquement par la rupture des liens familiaux et par le renfermement sur soi.


- L'escroquerie : le gourou essaie de convaincre ses futurs adeptes par un message attirant de la secte qui se révèle faux et destructeur. Les adeptes, qui espéraient avoir des réponses à leurs questions, se retrouvent piégés dans un cercle vicieux. Ils aspirent à retrouver la fraternité humaine et à mener à bien leur quête spirituelle qui sera un prétexte au gourou pour les endoctriner. Les exigences financières convenables au début deviennent inacceptables. Il est donc très difficile de sortir d'une secte.



Commenter cet article

Arthur 21/08/2013 18:01

La plupart des blogs et forums qui parlent de sectes font un amalgame dans lequel on y fourre aussi bien les groupes spirituels, les associations de bien être, les différentes écoles de méditation,
les médecines alternatives, la culture bio, etc. Tout ça est mis dans le même sac sous l'étiquette "sectes". Or, parmi tous ces groupes – comme partout ailleurs – peut se trouver un petit
pourcentage de charlatans, de profiteurs et autres manipulateurs. Mais faut-il pour autant les condamner tous? Les vrais manipulateurs ne seraient-ils pas ceux qui rabachent cette propagande à
longueur d'année pour implanter dans l'esprit du public les notions de secte = manipulation = danger = etc. Le résultat de cet acharnement est que tout groupe minoritaire ayant un impact quel qu'il
soit sur le public se retrouve discriminé.

Remo 05/08/2013 17:08

Certains voient des sectes partout. Pourtant il semble que là, ils marquent un point: en effet, les sectes sont partout. Mais qui y a-t-il d'étonnant à cela puisque leurs membres proviennent de
tous les milieux, de tous les niveaux de la société?
Pourtant, le problème n'est pas là. C'est un problème de vision. Certains voient les sectes comme un symptome de malaise dans la société.
D'autres comme une manifestation du droit de la liberté de pensée et de croyance, droit qui, je le rappelle, est reconnu par la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme qui fut signée en 1948
par l'ensemble des pays de l'ONU.

Leo 08/05/2013 22:12

Il est intéressant de constater que de nos jour la lutte contre les mouvements spirituels ou philosophiques minoritaire est le fait d'individus au service d'une forme de laïcité qu'on peut
qualifier de militante. Pourtant, dans la DÉCLARATION INTERNATIONALE SUR LA LAÏCITÉ
(http://docs.china-europa-forum.net/doc_214.pdf) on peut y lire:

Article 3. L’égalité n’est pas seulement formelle, elle doit se traduire dans la pratique politique par une vigilance constante pour qu’aucune discrimination ne soit exercée contre des êtres
humains, dans l’exercice de leurs droits, en particulier de leurs droits de citoyens, quelle que soit leur appartenance ou leur non-appartenance à une religion ou à une philosophie. Pour que soit
respectée la liberté d’appartenance (ou de non appartenance) de chacun, des « accommodements raisonnables » peuvent s’avérer nécessaires entre les traditions nationales issues de groupes
majoritaires et des groupes minoritaires.

Si cet article a quelque valeur pour les laics, ce n'est pas la laïcité qui est en guerre contre la spiritualité mais ce sont quelques individus fanatiques laics qui veulent imposer à tout le monde
ce qu'ils confusent avec « ouverture d'esprit » au reste du monde.

Tommy 14/03/2013 10:58

« Secte » est un terme fourre-tout dans lequel on y met tout ce qui sort des sentiers battus de ce qui est politiquement correct. Sous ce label on y trouve de tout, des trucs les plus tordus aux
applications les plus brillantes. Il appartient à chacun de décider pour lui-même ce qu'il veut en faire. Ça s'appelle libre arbitre, liberté de pensée, liberté de croyance et c'est quelque chose
qui existe dans ce qu'on appelle une « Démocratie ». Le revers de cette liberté c'est bien sûr que certains en abusent. Mais c'est au cas par cas qu'il s'agit de s'adresser, pas à une notion
nébuleuse qu'on appelle « secte ».

Luc 10/12/2012 22:09

C'est la corruption qui fait tourner le monde de travers, l'absence d'éthique personnelle d'individus en position clé dans la société, et qui abusent de cette position pour des motifs viles au
détriment de tous, voilà ce qu'est le vrai problème.
Ces histoires de "sectes", c'est de la poudre aux yeux déstinée à détourner l'attention de certaines choses qu'il vaut mieux ne pas regarder de trop près (comme par exemple
http://roseau-blog.over-blog.com/article-l-afssaps-et-l-industrie-pharmaceutique-ce-qu-on-ne-vous-dit-pas-44562562.html)